Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
Retour
Alexandre KABIL
3 août 2021
Postdoctorat en IHM et interfaces adaptatives - NavalGroup / Lab-STICC

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Postdoctorat en IHM et interfaces adaptatives - NavalGroup / Lab-STICC

https://institutminestelecom.recruitee.com/o/postdoctorant-acceptabilite-des-interactions-hommes-systemes-autoadaptatives-modalites-de-mise-en-uvre-pour-optimiser-linteraction-cdd-24-mois

Post-Doctorant Acceptabilité des interactions Hommes – Systèmes auto-adaptatives Modalités de mise en œuvre pour optimiser l’interaction - CDD 24 mois

Postuler

Description de l'offre d'emploi

Environnement du poste :

IMT Atlantique

Le Lab-STICC dispose de l’ensemble des compétences nécessaires à l’exécution du projet, au travers de son équipe INUIT (interactions naturelles et intuitives), pilotée par IMT Atlantique, mais également de son pôle Systèmes Humains-Machines dédié à la coopération humain machine au sein des systèmes complexes.

Naval Group Research

Naval Group soutiendra le projet par l’accueil du post-doctorant au sein du service de recherche Facteurs Humains de Naval Group Research, qui regroupe des experts en ergonomie des systèmes et dispose de la plateforme d’évaluation FH User Lab (Ollioules). Les expérimentations utiliseront les différents dispositifs de mesures physiologiques et comportementales de cette plateforme.

Le/la candidat(e) signera un CDD de 24 mois avec IMT Atlantique sur un profil de post-doctorant. Si les conditions sont réunies à l'issue du CDD, Naval Group s’engage à proposer un CDI à la fin du contrat de collaboration avec l’IMT Atlantique.

Description du projet :

Les progrès réalisés ces dix dernières années en matière d’algorithmes d’apprentissage, tant en termes de performances intrinsèques que de déploiement, permettent aujourd’hui d’envisager la mise en œuvre de systèmes dotés de mécanismes d’adaptation à leur environnement et à leurs utilisateurs. Cette évolution concerne tout particulièrement les systèmes sociotechniques au sein desquels les utilisateurs peuvent désormais être observés et « compris » par la machine de façon à ce que cette dernière adapte son propre fonctionnement aux états (fatigue, stress, …) ou comportements (erreurs récurrentes, …) détectés.

Si ce changement de paradigme système est maintenant techniquement accessible, il existe peu de travaux concernant la ou les façons de rendre un tel système, par construction flexible ou versatile, acceptable par les opérateurs. Toute l’ergonomie traditionnelle s’est en effet appuyée sur l’hypothèse d’un système au fonctionnement stabilisé et s’est plutôt intéressée aux évolutions ou changement de comportement des opérateurs humains, et peu de travaux ont traité de réactions des opérateurs humains aux comportements flexibles ou dynamiques d’un système apprenant (à la fois vis-à-vis de son utilisateur mais également de son environnement et des tâches à accomplir).

Ce projet vise à combler cette lacune en s’intéressant tout particulièrement à la façon dont l’interaction auto-adaptative est comprise, acceptée et bénéfique par l’utilisateur (y compris sur la performance H/S) en fonction de son état « cognitif » (stress, …).

Les points clés de l’étude pourront notamment concerner :

  • l’impact d’une interaction adaptative sur la confiance que l’opérateur accorde au système
  • l’impact des niveaux de transparence informationnelle véhiculés et des modalités d’interaction sur l’acceptabilité du système
  • et plus globalement l’amélioration des performances obtenues avec un système « augmenté de capacités d’adaptation » comparé à un système au comportement fixe.

Mission:

L’approche envisagée consiste en une série d’expérimentations menées sur une plateforme générique permettant de tester la mise en œuvre de modalités et de techniques d’adaptation (ajout ou retrait d’information, indicateurs spécifiques relatifs au changement de rôle de la machine, possibilités d’utiliser des techniques d’augmentations sensorielles dédiées à l’expressivité de l’adaptation) afin de les évaluer en termes d’acceptabilité.

Un ensemble de scénarios pourront ainsi être joués dans ce cadre et faire l’objet de mesures qualitatives (questionnaires) et quantitatives (mesures physiologiques effectuées sur l’opérateur) afin d’appréhender l’état instantané et les évolutions de l’état de l’opérateur, ainsi que son ressenti en fonction des adaptations de l’IHM.

Planning prévisionnel des travaux

  • Etat de l’art sur la problématique (6 mois)
  • Mise au point d’expérimentation sur un cas d’usage (3 mois)
  • Expérimentation 1 (3 mois)
  • Expérimentation 2 (3 mois)
  • Analyse des résultats (4 mois)
  • Synthèse/rapport final (3 mois)

Pré-requis du poste

Diplôme requis : Doctorat en interaction homme-machine / ergonomie / psychologie cognitive.

Salaire annuel : de 34 400 € à 35 000 € suivant expérience

Localisation :

Les travaux seront effectués en temps partagé sur les sites du Lab-STICC (Brest) et de Naval Group (Ollioules) sur une répartition de l’ordre de 30% - 70%.

Durée du contrat : 24 mois à partir d'octobre 2021

Date Limite de candidature : 10 septembre 2021

Liens :

Laboratoire Lab-STICC : https://labsticc.fr/fr

Équipe d’accueil (INUIT) : https://labsticc.fr/fr/equipes/inuit

Naval Group Research : https://www.naval-group.com/

Contact :

Gilles COPPIN - Enseignant chercheur à IMT Atlantique : gilles.coppin@imt-atlantique.fr 02.29.00.12.08

Étienne PEILLARD - Enseignant chercheur à IMT Atlantique : etienne.peillard@imt-atlantique.fr

02.29.00.10.19

Cédric FLEURY - Enseignant chercheur à IMT Atlantique : cedric.fleury@imt-atlantique.fr

02.29.00.16.05

Chantal MAÏS - Naval Groupe Research : chantal.mais@naval-group.com 04.94.11.65.73

Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Recrutement Recherche Réalité Virtuelle Technologies immersives Industrie IHM
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Poste Doctorant F/H Immersive and Situated Visualizations of Personal Data

Poste Doctorant F/H Immersive and Situated Visualizations of Personal Data

Informations généralesThème/Domaine : Interaction et visualisationInstrumentation et...

Alexandre KABIL
27 avril 2020
Thèse : « «Dynamique d’interactions tactiles et cognition sociale » à l’UTC

Thèse : « «Dynamique d’interactions tactiles et cognition sociale » à l’UTC

Poursuivez ici selon votre inspiration...Type de financement : Demi-bourse région + demi-bourse...

1 mai 2020
Internship on Human Robot Interaction evaluation in Virtual Reality

Internship on Human Robot Interaction evaluation in Virtual Reality

Keywords:Human Machine Interaction, Human Robot Collaboration, Virtual Reality, Virtual Reality...

Alexandre KABIL
3 mai 2020
Internship on Intelligent Tutoring System in Virtual Reality

Internship on Intelligent Tutoring System in Virtual Reality

Keywords: Virtual Reality Training System (VRTS), Data collection and analysis, Machine...

Alexandre KABIL
3 mai 2020
Postdoctoral researcher / Research engineer (AR/VR)

Postdoctoral researcher / Research engineer (AR/VR)

Keywords: Human Machine Interaction, Virtual Reality, Virtual Reality Training Systems (VRTS),...

Alexandre KABIL
3 mai 2020
Thèse: Prototypage rapide d’interactions en RA/RV

Thèse: Prototypage rapide d’interactions en RA/RV

Mots-clés : Interaction homme – machine (IHM), réalités virtuelle et augmentée (RV&A), génie...

Alexandre KABIL
4 mai 2020